Sciences Po
Vendredi 22 Septembre 2017
   
Texte

Richard Banégas

Richard Banégas a obtenu son doctorat en Science politique de l’IEP de Paris en 1998. Maître de conférence à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne depuis lors, il est habilité à diriger des recherches. Responsable du Master d’Etudes africaines au Département de Science politique de l’Université Paris I, chercheur au CEMAf (Centre d’études des mondes africaines), Richard Banégas est aussi directeur de la revue Politique africaine et membre de l’International African Institute. Depuis 1995, il est consultant du Centre d’analyse et de prévision (CAP) du ministère des Affaires étrangères sur les questions africaines. Ses recherches portent sur les questions de démocratisation, de citoyenneté et de violence politique en Afrique de l’Ouest et des Grands Lacs. Il travaille également sur les politiques de coopération internationale en matière de « gouvernance » et de sortie de conflits. Il a publié notamment La démocratie à pas de caméléon. Démocratisation et imaginaires politiques au Bénin (Karthala, 2006) et The Recurring Great Lakes Crisis. Identity, Violence and Power (coédité avec J.-P. Chrétien aux édition Hurst, Londres, 2008). Depuis une dizaine d’années, il travaille sur l’engagement des jeunes dans la crise de Côte d’Ivoire à partir d’enquêtes de « politique par le bas ». Il a publié une douzaine d’articles sur le sujet et termine un livre à paraître en 2010 aux éditions La Découverte.